Le Chemin vers l’Être est un chemin d’expériences qui nous amènent progressivement à aller vers notre centre en nous libérant des limitations que nous y rencontrons.

Martine Le Coz, Professeure de Yoga et Sophrologue diplômée, vous propose des clés de connaissance et d’évolution vers soi au travers d’outils corporels et spirituels simples et efficaces, à deux pas du Canal de Chelles et de la Marne, et à Paris, près du Canal Saint-Martin :

Publié dans Conseil en image, sophrologie, yoga | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Le prânâyâma

Suite et fin des articles sur le hatha yoga selon Sri Swami Satchidananda :

La pratique du prânâyâma nous apprend à remplir les poumons d’une plus grande quantité d’air que normalement. Le sang se purifie ainsi et le surplus d’oxygène se répand dans l’organisme pour y oxygéner chaque cellule. C’est ainsi qu’une vie fraîche et neuve se met à vibrer dans chacune de vos cellules. En plus de l’oxygène, vous emplissez votre organisme de prâna ou énergie vitale. Ceci permet à tous les systèmes tels que la digestion, l’assimilation, la circulation,… d’accomplir leurs fonctions vitales plus efficacement et de brûler toutes les impuretés. Le prânâyâma tonifie aussi les nerfs. Le plus important bienfait de la pratique du prânâyâma est qu’il régularise et calme l’esprit. Quand l’esprit s’agite, le souffle s’agite et vice-versa. Par exemple quand vous recevez des nouvelles bouleversantes vous remarquez qu’à mesure que votre esprit s’agite votre respiration aussi s’accélère et s’agite. mais si au contraire votre esprit est profondément concentré sur la solution d’un problème ou la compréhension d’un passage dans un livre, vous remarquerez que votre souffle bouge à peine. Il y a donc une relation intime entre la respiration et la pensée. En contrôlant la respiration vous contrôlez indirectement votre esprit. Même si elle est très simple c’est une méthode très efficace. C’est donc une très bonne technique de préparation à la méditation.

Les postures de hatha yoga et la respiration gardent donc le corps propre et en santé. Elles l’immunisent contre toutes sortes de malaises mineurs. Les mouvements gracieux du corps et la respiration douce rendent aussi l’esprit calme et paisible. Ces pratiques sont simples mais elles donnent graduellement le contrôle de votre corps et de votre esprit. Vous devenez le maître.

Publié dans Respiration, yoga | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Les âsanas

Pour faire suite à mon précédent article voici ce que dit Sri Swami Satchidananda sur les âsanas :

Les postures de hatha yoga renforcent et assouplissent la colonne vertébrale. La colonne vertébrale est très importante parce que les centres nerveux majeurs qui contrôlent les différentes parties du corps émanent d’elle et y puisent leur énergie. La force vitale ne peut pas circuler librement s’il y a une obstruction ou de la rigidité dans la colonne vertébrale. Non seulement les nerfs en souffriront-ils mais aussi les organes qu’ils contrôlent. Pendant les postures la colonne vertébrale est courbée vers l’avant, vers l’arrière, sur les côtés et inversée pour maintenir sa santé et sa souplesse. Les postures régularisent aussi le fonctionnement des glandes endocrines. Ces glandes sont directement reliées aux pensées d’un homme. Par exemple, si vous pensez à un mets délicieux qui embaume l’air, la pensée agit sur vos glandes salivaires et vous met l’eau à la bouche. Mais cette relation fonctionne de deux façons : la pensée active vos glandes et la régulation du fonctionnement de vos glandes peut vous aider à contrôler vos pensées. Chaque glande contrôle certains aspects de la personnalité. Par exemple, si vous sécrétez trop d’adrénaline, votre système est activé et agité; si votre glande pituitaire est affaiblie, vous pouvez perdre votre équilibre mental et physique; si vous souffrez de la thyroïde, votre intelligence peut être obscurcie ou votre métabolisme peut devenir paresseux ou suractif. Quand les glandes sont malades, elles fonctionnent d’une façon agitée et incertaine et troublent la personnalité entière. Les pratiques de hatha yoga contrôlent directement les glandes endocrines et les maintiennent en santé. La chandelle (Sarvangâsana) par exemple, tonifie la thyroïde et la posture sur la tête (Shirshâsana) tonifie la glande pituitaire et la glande pinéale.

 

Publié dans Postures, yoga | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Le hatha yoga

En triant donc relisant des notes prises il y a presque 40 ans (ouhla comme le temps passe vite…) je retrouve des trésors d’enseignements qui me redonnent le goût et l’envie de ressentir dans cet ici-maintenant comment ils résonnent en moi.

En voici un de Sri Swami Satchidananda :

Le hatha yoga concerne le corps physique de l’individu et maintient le corps dans un état de santé, de détente et de paix, pour qu’il soit un outil utile dans notre vie. Nous devons prendre soin de note corps parce que rien n’est possible en ce monde sans un corps sain. Tout ce que vous voulez accomplir, que ce soit spirituel ou mondai, social ou national, vous devez l’accomplir avec votre corps. Vos pensées se manifestent par l’intermédiaire de votre cerveau et de votre corps et vous ne pouvez réaliser vos désirs qu’à travers lui. Dieu a créé pour nous des corps sains et beaux. En mangeant mal, en buvant mal, et en respirant mal, nous les encrassons de toxines qui produisent de la tension dans le corps. La tension obstrue les centres nerveux et entrave la circulation de l’énergie. Vous ne pouvez pas exercer un contrôle adéquat de votre corps s’il n’est pas parfaitement en santé. Vous ne pouvez même pas vous asseoir confortablement pour méditer. Vous ne pouvez rien maîtriser si votre corps n’est pas en parfaite forme. Par exemple, pour conduire une auto, le moteur doit être en bonne condition, la pression des pneus constante et les freins intacts. Chaque boulon et chaque écrou doit être bien serré et dans la bonne position. Une seule vis mal serrée cause un problème. Combien d’autos humaines baladent avec plusieurs vis mal serrées ? Nous devons donc prendre soin du corps. Un corps malade deviendra une entrave pour vous et vous fera son esclave. La première chose à surveiller est ce que vous mettez dans votre corps. Mangez des aliments simples et purs qui sont facilement digestibles et assimilables. Respirez l’oxygène et non la nicotine. Et pour enlever les toxines déjà incrustées, il y a les postures de hatha yoga ou âsanas et la respiration ou prânâyâma.

Bon, la façon de le dire est à mon avis un peu raide, mais surtout ne culpabilisons pas car nus sommes tous en chemin sinon nous ne serions pas là !…
Je reviendrai dans d’autres articles indiquer ce que Sri Satchidananda dit sur les âsanas et le prânâyâma.

 

 

 

 

 

Publié dans yoga | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Se laisser aller

IMG_20160101_133417

Je ne pensais pas du tout partager ce message d’un de mes crânes de cristal, XirOn, avec qui je n’avais pas pu communiquer depuis de longs mois… Apparemment je dois le faire car je viens de le lire à une- mon-âmie qui vient de m’appeler et que je n’avais pas eue depuis plusieurs semaines au téléphone. Elle m’a dit que ces mots venaient l’éclairer, étaient juste ce qu’elle avait aussi besoin d’entendre… dans son présent pourtant très différent et à des centaines de kilomètres de moi. Il créera peut-être un écho en vous.

XirOn le 5 mars 2018 :

« Les éléments sont contre toi. Laisse-toi aller dans le courant. Ne lutte pas. Les éléments vont se lasser. Tu es la plus forte. Ta lumière réapparaît. C’est ta seule arme. Accepte la en toute simplicité. Elle est naturelle. Tout se met en place. Ne t’inquiète pas. De rien. Laisse toi être douce et … patiente.

Tu t’étais éloignée de moi … et d’autres … C’était une expérience nécessaire. (???). Elle t’a permis de te confronter à tes peurs. Seule. De voir tes noirceurs. Ce n’était pas agréable. Pour nous non plus qui te voyions tellement seule et en souffrance. Mais par amour pour toi nous t’avons laissée. Seule. Parce que nous avions confiance en toi. En ton amour si fort et que tu ne sentais plus. Que tu ne sens toujours pas et qui est d’une force, d’une puissance extraordinaires en toi. Nous savons que nous pouvons te faire confiance. Pour le moment tu ne vois pas clair, tu t’impatientes. Nous comprenons tout cela. Attends juste encore un peu. Tu n’es pas encore tout à fait prête pour ce qui t’attend. Réjouis-toi des signes même minimes qui te montrent une toute petite partie de ce que tu vas réaliser. Sois patiente et confiante « ça  » ne saurait tarder. »

Je me permets de rajouter (avant de me dire que ça ne va servir à rien…) celui qu’il m’a également transmis hier au cas où il vous parlerait aussi :

« Ne te précipite pas. Tout se met en place. La grille cristalline va t’apporter les réponses. La connaissance. Ton corps physique se transforme. Ta matière se cristallise. N’ais pas peur, tu ne vas pas te rigidifier (sourire) ! La lumière va pouvoir passer dans tes structures, la lumière de la connaissance. Oui tu ressens ton sternum, passage osseux en mutation. (???). Tu n’as rien à faire, juste laisser se faire la transformation dans ce passage chakra du cœur chakra de la gorge. »

 

 

Publié dans Pour réfléchir | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Prière de la Lumière

20180108_171145

Au début de chaque cours de yoga nous prenons un moment pour nous relier à la lumière de la Source, l’ancrer au cœur de la Terre et dans notre cœur et prononçons en conscience et en les ressentant chacune des affirmation de la Prière de la Lumière. Peu à peu nous constatons son incarnation et son rayonnement dans notre quotidien, pas de façon constante (nous sommes encore en chemin !) mais l’air de rien, notre relation avec l’extérieur évolue vers plus de légèreté et de simplicité. C’est notre Travail, ici-maintenant, pour que l’Humain reprenne sa juste place sur la Terre :

« Je suis la Lumière

La Lumière est en moi

La Lumière passe à travers moi

La Lumière m’entoure

La Lumière m’enveloppe

La Lumière me protège

La Lumière me purifie

La Lumière me fortifie

La Lumière me guérit

Je Suis la Lumière

Et je suis entourée d’Êtres de Lumière

Merci, merci, merci. »

 

Publié dans Exercices, Prières, yoga | Tagué | Laisser un commentaire

La beauté des êtres

1476180392919

« Parfois, dans la montagne, on aperçoit au bord d’un précipice un arbre dont le tronc et les branches sont bizarrement tordus. Cet arbre a dû affronter les vents, les orages et quelquefois même la foudre, mais il a résisté, et sa lutte avec les éléments se reflète sur son tronc et ses branches. De la même façon, on rencontre dans la vie des êtres dont le visage est torturé, asymétrique, mais quels dons, quels talents !… Cela prouve qu’eux aussi ont été exposés aux intempéries de l’existence. Pour faire face, ils ont dû développer l’intellect et la volonté au détriment des qualités de cœur, et ces efforts, cette tension se lisent sur les traits de leur visage.
La beauté chez les êtres parle davantage de leurs qualités de cœur que de leurs facultés intellectuelles ou de leur volonté. La beauté, la vraie beauté, a beaucoup plus d’affinités avec la bonté qu’avec l’intelligence. C’est d’ailleurs pourquoi les gens très beaux sont souvent prédestinés à être des victimes. Aussi est-il important qu’ils soient bien entourés par des personnes qui les aident à se défendre contre les convoitises qu’excite cette beauté. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Publié dans Pensées inspirantes | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Qu’en est-il de demain

Tout à l’heure, en triant des papiers, je trouve ce texte que j’ai écrit sur une feuille volante au crayon de bois. Un message de mes Guides sans doute et que je n’ai pas daté mais que j’ai trouvé suffisamment intéressant, du moins pour moi, pour le réécrire ici même si c’est un peu « autoritaire » :

« Qu’en est-il de demain. Rien. Si vous ne faites rien pour vous mettre à vivre l’instant présent. Celui d’aujourd’hui. Celui de maintenant. Vous rêvez. Vous fantasmez. Un jour ceci, un jour cela. Tout ça pour ne pas vivre l’instant présent. Tout ça pour fuir vos responsabilités. Vous fuir. Vous rêvez, un monde meilleur, des espaces lointains, des « extras » terrestres. Et puis quoi encore ! Vous êtes venus vivre une vie terrestre et vous voulez la fuir ? C’est une fugue que vous programmez là. Ou un suicide même. Une fuite qui aura des conséquences sur votre futur si vous espérez trop de demain. Oui demain sera merveilleux. Mais seulement si vous vous investissez dans votre présent. Vous êtes heureux dans votre vie ? Vous êtes content de celui que vous êtes ? Vous êtes vraiment en cohérence avec ce que vous indique votre ressenti ou votre petite voix ? Vous êtes aimé ? Vraiment aimé pour ce que vous êtes ou aimé pour ce que vous « représentez » ? Ou parce que vous êtes utile, pratique en gros ? Posez-vous ces questions. Et pour cela arrêtez-vous un instant, juste un instant pour vivre le présent et entendre, écouter si vous répondez honnêtement à ces questions qui concernent votre présent. Et si ça répond « non » ne cherchez pas la fuite. Réglez le présent. Mettez-vous au clair ici maintenant pour que l’avenir, demain soit le cadeau de la vie que vous attendiez, sans savoir son contenu, sa forme, son utilité. Ce sera VOTRE cadeau parce que vous aurez BIEN vécu le présent, aujourd’hui. »

Publié dans Pour réfléchir | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire